Classer les archives et les bibliothèques

couverture_pur_classer archivesLes travaux de l’équipe Alma sur les raisons classificatoires dans le cadre du séminaire tenu entre 2008 et 2012 se sont concrétisés dans une publication parue aux Presses universitaires de Rennes : Bénédicte Grailles, Patrice Marcilloux, Valérie Neveu et Véronique Sarrazin (dir.), Classer les archives et les bibliothèques. Mise en ordre et raisons classificatoires, 2015, 246 p.

Comment les méthodes de classement des fonds et collections documentaires ont-elles évolué dans le temps? Selon quelle chronologie ? D’une manière autonome ou sous l’effet d’influences exogènes? Comment les professionnels accueillent-ils les  innovations, voire les modes ? Comment réagissent-ils aux éventuelles concurrences entre systèmes ou, inversement, au consensus dominant ? Leurs choix techniques sont-ils imperméables aux idéologies ou croyances ? Les taxinomies générales ont-elles un impact ? S’il existe des modèles, comment se diffusent-ils ? Quelle est la force des injonctions étatiques ou des prescriptions  doctrinales ? Aujourd’hui, à l’ère du Web sémantique et des  nouveaux langages documentaires, les logiques classificatoires sont-elles définitivement obsolètes ?

Ces questions sont dans l’ouvrage explorées sur le temps long, du Moyen Âge à  nos jours, et de manière transversale, à la fois dans les bibliothèques  et en archives. Outils de combat parfois, stables le plus souvent,  échappant aux évidences chronologiques, continûment tendues  entre nécessités d’un ordre physique et désir d’un agencement intellectuel, les pratiques de classement demeurent solidement installées au cœur des identités professionnelles des archivistes et des bibliothécaires. Composantes essentielles de leur professionnalité, elles tissent des communautés intertextuelles à partir des collections de livres et fonds d’archives rassemblés en un même lieu, les rendant non seulement exploitables, mais surtout leur conférant élaboration et statut.
Plus d’informations sur l’ouvrage sur le site des presses universitaires de Rennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *