Le blog, une fenêtre grand public sur le petit monde confidentiel de l’archive

Par Matéo Huwart et Stéphane Le Maguer

Camille Causse est une archiviste indépendante. Elle rend compte de son expérience originale de blogueuse dans le cadre de la XIVe journée d’archivistique d’Angers. Elle connaît une notoriété grâce à son blog Camicaos, qui est aujourd’hui hébergé par le journal Libération.

camicaosElle cherche à renouveler l’image de la profession d’archiviste et à communiquer sur la gestion des archives auprès du grand public et de néophytes. Pour ce faire, elle a choisi d’investir un média qui jusqu’alors était plutôt mobilisé par un discours de professionnel à professionnels.

En septembre 2014, Camille Causse crée son site internet. Elle cherche alors à croiser les regards avec d’autres visions, extérieures aux archives, celles d’une conseillère principale d’éducation, d’un médecin, d’une artiste, tout en explorant ses thèmes de prédilection (comme Isabeau de Bavière), récits de voyages et rencontres et surtout en adaptant son écriture aux objectifs de dissémination.

La publication de son blog sur le site de Libération lui a apporté une couverture médiatique plus large. C’est une consécration pour la blogueuse, qui est devenu un lien entre le métier d’archiviste et ses lecteurs. À ce titre, elle recueille les réactions provoquées par ses articles, qu’elles soient écrites par des archivistes, par des professionnels venant de multiples horizons ou encore de simples amateurs. Afin d’améliorer sa visibilité et de donner l’envie d’aller encore plus loin avec les archives, Camille Causse a d’ailleurs pris conseil auprès son réseau dans le domaine de la communication.

Les articles qui ont rencontré le plus de succès ne sont pas forcément ceux qu’elle attendait. Il s’agit notamment des billets intitulés « Comment transmettre la mémoire des déchets radioactifs », « Le musée disparu », « Quand je serai grand, je serai archiviste », « Une deuxième vie pour les photographies » et « Effondrement des archives de Cologne, l’histoire d’un sauvetage ».


Une réflexion au sujet de « Le blog, une fenêtre grand public sur le petit monde confidentiel de l’archive »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *