Archivistique et mondialisation : vers une archivistique-monde ? XVIIe journée d’archivistique d’Angers

15 février 2019

Maison de la recherche Germaine-Tillion
Université d’Angers
5 bis boulevard Lavoisier
Angers
Gratuit sur inscription : jeaangers@gmail.com

8h30 Accueil du public

9h00 Ouverture – Cyril Fleurant, directeur de l’UFR des lettres, langues et sciences humaines, et Tomy Lemoine, vice-président de l’Association des étudiants et diplômés en archivistique d’Angers (AEDAA)

9h20 Introduction Aurore François (professeure en méthodologies de l’histoire et directrice du service d’archives de l’université catholique de Louvain)

Première partie
Mondialisation et pratiques professionnelles

Présidence de séance : Elisabeth Verry (conservatrice générale du patrimoine et directrice des archives départementales de Maine-et-Loire)

9h40 Didier Devriese (conservateur des archives, du patrimoine et des collections spéciales à l’université libre de Bruxelles)
Universalité des archives, universalité de l’archivistique ? Les archives à l’aune des demandes sociétales contemporaines

10h00 Florence Alibert (maîtresse de conférences en humanités numériques à l’université d’Angers, conservatrice des bibliothèques)
A mundo condito, la bibliothèque comme reflet du monde globalisé. Mythes et réalités des Alexandries contemporaines

10h20 Marie Maunand, Sébastien Zonghero (chargés de mission “expertise patrimoniale à l’international” à la direction générale des Patrimoines, ministère de la Culture)
La valorisation de l’expertise patrimoniale à l’international : perspectives et enjeux

10h40 Discussion

11h00 Pause

Deuxième partie
Archivistiques influencées, influences archivistiques

Présidence de séance : Yves Denéchère (professeur des universités en histoire contemporaine à l’université d’Angers)

11h20 Charly Jollivet (docteur en archivistique, Temos, université d’Angers)
Madagascar, Comores : aux marges de la mondialisation, des systèmes archivistiques sous influences ?

11h40 Bénédicte Grailles (maîtresse de conférences en archivistique, Temos, université d’Angers)
Normalisations, standardisations, modélisations : cheval de Troie commercial, acculturations professionnelles ou uniformisations identitaires ?

12h00 Discussion

12h20 Remise du prix Valérie-Poinsotte, 2019

Troisième partie
Traditions archivistiques nationales contre archivistique globalisée

Présidence de séance : Coraline Rey (Ater en archivistique à l’université d’Angers, doctorante en histoire médiévale)

14h20 Etudiants du master 2 Archives de l’université d’Angers
Terminologie archivistique : vers une internationalisation du vocabulaire professionnel ? Etude de cas

14h40 Margaret Turner (secrétaire principale et conseillère pour les traductions et les publications au Conseil international des archives)
La politique de l’ICA en matière de langue et de traduction : aide-t-elle à répondre aux besoins de nos membres dans le monde ?

15h00 Didier Grange (archiviste de la ville de Genève et conseiller spécial au Conseil international des archives)
Vers une archivistique mondialisée ?

15h20 Discussion

15h40 Pause

16h00 Conclusions – Damien Hamard (docteur en archivistique, directeur du cabinet du président de l’université d’Angers)

Merci à nos partenaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.