Objets-archives, archives-objets. Quelle place pour les services d’archives ? 21e JAA

21e journée d’archivistique d’Angers

10 février 2023

Maison de la recherche Germaine-Tillion
Université d’Angers
5 bis boulevard Lavoisier
Angers

jeacontact.univangers@mailo.com

8h30 : accueil du public

9h : Ouverture par Guillaume Mortier, vice-président de l’AEDAA.

9h10 : Ouverture par Eric Pierre, doyen de l’UFR de Lettres, Langues et Sciences

9h20 : Introduction par Thibaut Menoux et Séverine Misset, sociologues au Centre nantais de sociologie ((UMR 6025)

Axe 1 : la pratique archivistique en lien avec les objets

Présidence de séance : Marie-Paule Schmitt, directrice-adjointe des archives départementales de Maine-et-Loire.

9h40 : Sylvain Bertoldi, directeur des archives patrimoniales d’Angers. La série OBJ aux archives patrimoniales d’Angers.

10h10 : Lucile Suire et Madeleine du Boislouveau, au nom de la promotion du master 2 Archives 2022-2023. La place des objets en services d’archives : un état des lieux des pratiques françaises.

10h40 : Pause du matin.

10h55 : Laurent Ducol, directeur de Saint- Gobain Archives. L’objet-archives, l’archive–objet composante de la valeur de preuve en entreprise.

11h25 : Remise du prix Valérie-Poinsotte par Yves Denéchère, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Angers, directeur de l’UMR TEMOS et Jérémie Maria, responsable de la mission Archives et Histoires de la Fédération Nationale des Banques populaires.

11h40 : Pause du midi.

Axe 2 : Penser les objets-archives

Présidence de séance : Florent Quellier, directeur du département histoire de l’université d’Angers.

13h30 : Noé Wagener, professeur de droit public, université de Paris-Est Créteil. Forces et limites de la définition légale des archives en droit français.

14h00 : Annaëlle Winand, chargée de cours à l’université Laval, Québec. Les archives comme trace : matérialité, temporalité et affectivité.

14h30 : Pascale Goetschel, professeure à l’université Panthéon-Sorbonne, directrice adjointe scientifique, INSHS-CNRS. Comment faire une histoire culturelle des objets ?

15h : Pause de l’après-midi.

Axe 3 : Les objets-archives : sujets de relations entre les institutions patrimoniales

Présidence de séance : Florence Alibert, maîtresse de conférences en humanités numériques à l’université d’Angers.

15h15 : Romain Fontaine, archiviste itinérant, centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Savoie. Les objets, un vecteur de collaboration entre institutions patrimoniales ?

15h45 : Henri Zuber, chef du département patrimonial des archives et du musée de la Préfecture de police de Paris. Une réussite de la collaboration entre musée et archives à la Préfecture de police : les expositions temporaires.

16h15 : Mickaël Montaudon, responsable du Centre de Conservation et d’études archéologiques de Maine-et-Loire et Véronique Flandrin-Bellier, attachée de conservation du patrimoine, chargée des fonds documentaires à la Conservation départementale du Maine-et-Loire. Quand les objets ont besoin de leur documentation : réflexion sur l’accueil des objets archéologiques au sein du CEE du pôle Archéologie de la conservation du patrimoine de Maine-et-Loire.

Conclusion

16h45 : Patrice Marcilloux, professeur d’archivistique à l’université d’Angers (UMR TEMOS 9016).

 

Programme détaillé Programme_JAA_2023_VDEF.pdf.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
ALMA (28 janvier 2023). Objets-archives, archives-objets. Quelle place pour les services d’archives ? 21e JAA. ALMA. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/az00


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.