Préserver le patrimoine musical syrien : The Syrian Cassette Archives

Cette publication a été rédigée dans le cadre du cours Archivists Worldwide, à partir d’un article de presse « The Syrian Cassette Archives, preserving a disappearing history », publié le 3 octobre 2022 sur le site de la National Public Radio (NPR) états-unienne.

Cet article est la transcription condensée d’un entretien de 8 minutes, réalisé dans le cadre de l’émission All Things Considered, émission phare de la radio NPR, diffusée en direct tous les jours de 16h à 18h. La NPR est le réseau de radiodiffusion non-commercial le plus important des États-Unis, créé en 1970. Le journaliste Ari Shapiro, qui a reçu à deux reprises l’Edward R. Murrow Awards récompensant les réalisations exceptionnelles dans le domaine du journalisme numérique, s’entretient avec Mark Gerdis, producteur, musicien et archiviste de l’audiovisuel irako-américain et Yamen Mekdad, collectionneur de musiques syrien, vivant à Londres.

Depuis 2018, Yamen Mekdad et Mark Gerdis se sont lancés dans une collecte inédite de cassettes de musique syriennes. Leur démarche répond à une volonté de redécouvrir et de conserver la musique qu’ils écoutaient dans leur enfance. Selon Yamen Mekdad, les cassettes ont permis aux musiciens syriens de diffuser leur musique, car il n’y avait pas d’entreprises de fabrication de vinyles en Syrie. La ville d’Alep accueillait plusieurs compagnies de cassettes de musique jusqu’à la guerre civile en 2011 et était donc le centre névralgique de la production de cassettes du pays. Désormais, les cassettes sont un support obsolète. Dans l’objectif de préserver ces musiques et l’époque qu’elles incarnent, Yamen Mekdad et Mark Gerdis numérisent leur contenu et le diffusent sur leur site Internet, où les musiques sont disponibles à l’écoute gratuitement.

Le  site Internet Syrian Cassette Archives          

Le site Syrian Cassette Archives est une initiative à but non-lucratif, la diffusion des cassettes disponibles n’est pas monétisée. Les droits des contenus appartiennent aux auteurs et producteurs originaux. Le projet présente deux objectifs, éducationnel et culturel. Le site est disponible en anglais et en arabe. Il permet de retrouver des albums par genre et par décennie et est notamment financé par l’AFAC (Arab Fund for Arts and Culture).

 Les cassettes audios collectées par Yamen Mekdad et Mark Gerdis sont des supports d’archives uniques tant par leur format que par le fait qu’elles constituent des témoignages d’une époque. Elles font état d’une grande diversité de styles de musiques et de chanteurs. Contrairement aux vinyles, les cassettes sont un support plus facilement fabricable, diffusable et donc abordable pour la population, même pauvre. Elles sont un témoin indirect de la vie quotidienne, et possèdent une valeur historique forte. Cependant, c’est un format qui est apparu dans les années 1960 et qui est progressivement abandonné avec l’apparition de nouveaux supports comme le CD. L’initiative de Yamen Mekdad et Mark Gerdis a vocation à pallier la perte culturelle et historique que signifie l’obsolescence de ce support. En collectant, numérisant et mettant en ligne le contenu des cassettes, ils travaillent à la préservation d’archives précieuses pour l’histoire de la musique syrienne, mais aussi pour l’histoire de la Syrie et de ses habitants.

À cette obsolescence des supports s’ajoute la situation du pays. La Syrie est en guerre depuis 2011, de nombreux foyers ont été détruits, avec les biens des résidents. De même, les Syriens ayant fui le pays n’ont généralement pas pris beaucoup d’affaires avec eux, et notamment des supports musicaux. Yamen Mekdad et Mark Gerdis voient en cette guerre la rupture d’une longue tradition musicale au carrefour de plusieurs cultures, les artistes et producteurs ont fui le pays, ce qui menace le patrimoine musical syrien. Cette initiative permet aux exilés de réécouter la musique de leur vie d’avant et de la faire découvrir à leurs descendants.

Ainsi, Mekdad affirme que l’objectif de ce projet est double : conserver la mémoire musicale syrienne et participer à la préservation de l’identité future du peuple syrien par la diffusion de cette culture.

Caroline Deysson et Elise Dufeu, étudiantes en master 2 archives

Pour aller plus loin : 



Citer ce billet
Alma (2023, 21 juin). Préserver le patrimoine musical syrien : The Syrian Cassette Archives. ALMA. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/az08

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.