Réinventer les relations aux usagers des archives. Journée de recherche-action-formation, 16 mai 2024

Journée de recherche-action-formation

16 mai 2024

Université d’Angers

Amphithéâtre La Passerelle

2, rue Joseph Lakanal, 
Angers

Inscription obligatoire

Inscription en ligne du 12 avril 2024 au 06 mai 2024 

Tarif unique : 20 euros, repas inclus.

Journée de recherche-action-formation organisée en clôture du programme de recherche 2RU mené par l’université d’Angers et l’UMR-CNRS 9016 TEMOS (Temps, Mondes, Sociétés) avec le soutien du Service interministériel des Archives de France.

9h : Accueil

9h30 : Usagers et politiques des services. Restitution du programme de recherche. Rapport de synthèse par Patrice Marcilloux, professeur des universités en archivistique (université d’Angers-TEMOS)

9h50 : Figures de l’usager et modernisation des services publics par Jean-Marc Weller, chargé de recherche CNRS, UMR 9003 LISIS (Laboratoire interdisciplinaire Sciences, Innovations, Sociétés)

10h10 : Débats

10h25 : Pause

10h40 : Optimisation numérique de la relation aux usagers. Restitution du programme de recherche. Rapport de synthèse par Bénédicte Grailles, maîtresse de conférences en archivistique (université d’Angers-TEMOS)

11h : Débats

11h15 : Quelles territorialisations ? Restitution du programme de recherche. Rapport de synthèse par Patrice Marcilloux, professeur des universités en archivistique (université d’Angers-TEMOS)

11h35 : Projets culturels de territoires, droits culturels et transitions : quelles places pour les archives dans les recompositions des politiques culturelles territoriales ?  par Philippe Teillet, maître de conférences en sciences politiques (Sciences Po Grenoble, UMR 5194 Pacte)

11h55 : Débats

12h15 : Repas

13h30 : Expérimentations de dispositifs innovants.

Animatrice : Brigitte Guigueno, adjointe au sous-directeur du pilotage, de la communication et de la valorisation des archives, Service interministériel des Archives de France (SIAF).

Table ronde avec Jasmine Bouchard, sous-ministre adjointe, et responsable de l’expérience des usagers et de l’engagement à Bibliothèque et Archives Canada (BAC), Placer les usagers au premier plan : redéfinir les services à Bibliothèque et Archives Canada.

Bastien Chastagner, chef du bureau de l’accès aux archives et de l’animation du réseau (SIAF), Interpréter, orienter, répondre. La mise en œuvre d’un chatbot pour faciliter l’accès aux archives : l’exemple des recherches sur l’Algérie.

Marine Van Den Driessche, cheffe du service de l’utilisation de l’information, Archives fédérales suisses, Mission usagers : accès à distance, numérisation à la demande et intelligence artificielle aux Archives fédérales suisses

ATELIERS – 14h30-16h

Atelier 1. Préfigurer une permanence d’aide aux recherches administratives.

Animation et rapporteurs : Magalie Moysan, maîtresse de conférences en archivistique (université d’Angers-TEMOS)

Julie Deslondes, directrice des archives départementales du Calvados,

et Yoann Bourion, directeur des bibliothèques de Bordeaux.

Quelques questions : Quelles formes pour la permanence ? Comment définir un savoir-répondre propre aux archives (jusqu’où aller) ? Avec quels partenaires ?

 

Atelier 2. Concevoir un service de conseil en ligne synchrone ou asynchrone et mutualisé.

Animation et rapporteurs : Patrice Marcilloux, professeur des universités en archivistique (université d’Angers-TEMOS)

Éric Montat, directeur des archives départementales du Tarn,

et Nadine Kiker, responsable du pôle Relations avec les publics et prévention au service commun de la documentation et des archives de l’université d’Angers.

Quelques questions : Obstacles principaux à la mise en place d’un dispositif mutualisé dans des services d’archives ? Quelles adaptations indispensables ? Modalités administratives et juridiques imaginables ?

 

Atelier 3. Insérer les archives dans une convention territoriale de développement culturel.

Animation et rapporteurs : Bénédicte Grailles, maîtresse de conférences en archivistique (Université d’Angers-TEMOS)

Alice Motte, directrice des archives départementales des Landes,

et Vanessa N’Doye, conseillère action culturelle et territoriale, DRAC Centre-Val de Loire.

Quelques questions : Quelle valeur ajoutée et quels leviers pour les archives ? Quels outils et compétences pour paramétrer l’offre ? Quelle coordination à l’échelle du territoire ?

Atelier 4. Imaginer la présence des archives dans un tiers-espace.

Animation et rapporteurs : Camille Rouffaud, doctorante en archivistique (université d’Angers-TEMOS)

Jean-Bernard Moné, directeur des archives départementales de la Haute-Loire,

et Camille Ballerini, médiatrice culturelle et numérique (Micro-Folie, communauté de communes Océan-Marais de Monts).

Quelques questions : Quels avantages pour les archives à envisager une participation ? Quelles offres privilégier pour tenir compte des dimensions expérimentales de ce type de lieu ? Comment faire une place aux dynamiques de co-construction ?

16h : Pause

16h15 : Rapports conclusifs de la journée

17h : Fin de la journée

Comité d’organisation : Bénédicte Grailles, Patrice Marcilloux, Magalie Moysan, Camille Rouffaud (équipe 2RU), Brigitte Guigueno (SIAF), Luc Forlivesi (inspecteur des patrimoines), Cyril Longin (AD Vendée), Alice Motte (AD Landes).

Contact : [journee_2ru@contact.univ-angers.fr]

Informations pratiques : Le campus est accessible par les tramways B et C. Depuis la gare Saint-Laud, prendre le tramway C à l’arrêt Les Gares, direction Belle-Beille Campus jusqu’au terminus (25 min de trajet).



Citer ce billet
Alma (2024, 17 avril). Réinventer les relations aux usagers des archives. Journée de recherche-action-formation, 16 mai 2024. ALMA. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w8ab

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.