Tous les articles par ALMA

Archives et déontologie : mode ou nécessité ? XVIe journée d’archivistique d’Angers

Programme

8 h 30 Accueil

9 h 00 Ouverture : Cyril FLEURANT (doyen de l’UFR Lettres, Langues et Sciences humaines) et Gwendoline GUIHARD 

(vice-présidente de l’AEDAA).

9 h 20 Introduction par 

Damien HAMARD (PRADA, personne responsable de l’accès aux documents
administratifs, de l’université
d
’Angers) Continuer la lecture de Archives et déontologie : mode ou nécessité ? XVIe journée d’archivistique d’Angers

Prix Valérie-Poinsotte

L’association Asgralma a pour but d’encourager la recherche en archivistique et bibliothéconomie. À cette fin, elle a décidé de valoriser et soutenir les travaux universitaires de jeunes chercheurs et de récompenser deux mémoires de première année des masters Archives et Bibliothèques de l’université d’Angers en leur décernant un prix, le prix Valérie-Poinsotte. Continuer la lecture de Prix Valérie-Poinsotte

Data-GEN épisode 2


Le 17 novembre 2017 s’est déroulée une rencontre interdisciplinaire dont l’objectif était de réfléchir à la manière dont les concepts et les modalités de sélection et de restitution des données, singulièrement les données à archiver et les données produites et détenues par les services d’archives, pouvaient faire l’objet d’une réévaluation et d’un nouvel outillage issus des technologies Big Data (data-visualisation, fouille de données, machine learning etc.).
Continuer la lecture de Data-GEN épisode 2

La mémoire des attentats de 2015 à Rennes : le prisme de l’archiviste ? par Marie Penlaë, archives de Rennes

Par Charly Jollivet

Dans la continuité des travaux des années 2014-2017 interrogeant les fonds et collections comme outils de régulations sociales, le séminaire ALMA 2017-2018 s’est ouvert le vendredi 6 octobre 2017 avec une intervention de Marie Penlaë, archiviste à la ville de Rennes, portant sur : « La mémoire des attentats de 2015 à Rennes : le prisme de l’archiviste ? » Continuer la lecture de La mémoire des attentats de 2015 à Rennes : le prisme de l’archiviste ? par Marie Penlaë, archives de Rennes