Archives de catégorie : Le don d’archives et de bibliothèques

Projet de recherche sur le don d’archives

Si l’acte de don est une « prestation effectuée sans garantie de retour en vue de nourrir le lien social »[1], y-a-t-il une spécificité du don appliqué aux archives ?  Que signifie pour collecteurs de fonds, donateurs et surtout donatrices cette interaction ? Qui donne ? Pourquoi donne-t-on ? Que donne-t-on ?

‘I wanna hold your hand’ par Josep Ma. Rosell

Nous avons tenté de fournir un premier éclairage sur cette question, en interrogeant un type particulier d’archives, celles issues d’une activité militante. À travers l’étude d’un cas précis, celui du Centre des Archives du féminisme, il s’agit de confirmer ou non le caractère opératoire des théories générales du don et à dégager quelques spécificités. Ces données doivent être croisées avec les modalités de collecte des fonds, la nature des initiatives – privées ou publiques -, et l’existence ou non de politiques de collecte. À partir des éléments réunis, des pistes de réflexion s’offrent à l’archiviste quant au périmètre des fonds à collecter ou sur les méthodes de collecte et de description : capter des parcours de vie, les accumuler, pour que dans leur lecture croisée se reconstruise une visibilité et tenir compte des spécificités typologiques de ces fonds que la normalisation de l’évaluation et de la description archivistiques tend à banaliser voire à dévaloriser. Au-delà, ce projet doit permettre tout à la fois de confirmer l’intérêt de politiques spécifiques de collecte en archives mais aussi d’améliorer et de mieux documenter l’instant de la collecte en vue du traitement et de l’exploitation ultérieurs.

 

Autres billets :

Projet de recherche sur le don d’archives

Une enquête orale sur le don d’archives féministes

Le don d’archives féministes : premiers résultats

Don d’archives, don de soi : le cas des archives militantes, une intervention de Bénédicte Grailles dans le séminaire ALMA, le 18 janvier 2013

 


[1] Godbout (Jacques), en collaboration avec Alain Caillé, L’Esprit du don, Paris, La Découverte, 1992, 344 p., p. 32.

À l’écoute des publics des archives : identités, attentes, réponses : publication de la journée d’étude du 9 mars 2007

À l’heure de la mise en ligne massive de documents d’archives numérisés, de la réforme des études d’histoire dans le cadre du processus de Bologne et des premiers signes de stagnation numérique du lectorat des services d’archives, les communications rassemblées dans cet ouvrage entendent contribuer à un renouvellement de l’approche des publics d’archives en mettant l’accent sur l’étude de leurs caractéristiques et de leurs demandes et plutôt que sur l’offre déployée par les professionnels. À  l’occasion d’une journée d’étude en 2007 par l’AEDAA, les étudiants du master “histoire et métiers des archives” et le CERHIO, les organisateurs ont plaidé pour une multiplication des enquêtes quantitatives et qualitatives, ainsi que pour une réflexion ouverte à la pluridisciplinarité. Continuer la lecture de À l’écoute des publics des archives : identités, attentes, réponses : publication de la journée d’étude du 9 mars 2007

Le don, une approche renouvelée des archives privées (journée d’étude du 11 février 2011)

Programme

  • 9h30 : Ouverture de la journée par M. Didier LE GALL , doyen de la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l’Université d’Angers et Mme Anne LAFON, présidente de l’AEDAA
  • 9h45 : Introduction, Mme Élisabeth VERRY, directrice des services scientifiques du Maine-et-Loire

 

I – L’expression de soi par le don et l’écrit

Sous la présidence de M. Didier BOISSON, professeur des universités en histoire moderne, directeur du département d’histoire

  • 10h : Mme Laëtitia PIHEL, maîtresse de conférences : Ce que donner veut dire
  • 10h40-11h : Pause
  • 11h :  Mme Alix BERNARD, maîtresse de conférences en psychologie : Donner, perdre, transmettre, [se] raconter, écrire : accueillir une histoire de vie
  • 11h20-11h40 : Discussion

 

II – Le donateur et ses archives : un rapport complexe

Sous la présidence de Mme Christine BARD, professeure des universités en histoire contemporaine, directrice de Confluences – Maison des sciences humaines

 

  • 11h40 : M. Jacques PÉROT, président de l’Association française de protection des archives privées : Les raisons des donateurs
  • 12h : Mme Hélène MOUCHARD-ZAY, directrice du Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement du Loiret : Le don aux Archives Nationales des archives Jean Zay : cheminement d’une décision
  • 12h20-14h : Repas
  • 14h : Mme Bénédicte GRAILLES, maîtresse de conférences : “Quand je fais un don, c’est un plaisir que je me donne”, quelques réflexions à l’usage des archivistes
  • 14h20 : Mme Magali LACOUSSE, conservatrice à la section des archives privées du Centre historique des archives nationales :Après le don, les relations entre archivistes et donateurs
  • 14h40-15h : Discussion
  • 15h-15h20 : Pause

 

III – De la sélection au remerciement : le rôle de l’archiviste

Sous la présidence de Jean-Michel Matz,
professeur des universités en histoire du Moyen Âge

  • 15h20 : Étudiants du Master 2 professionnel Archives de l’université d’Angers : Les archives privées des archives départementales de Maine-et-Loire : pesée globale
  • 15h40 : M. Olivier CORPET, directeur du l’institut mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) : Archives privées et diversité des acteurs institutionnels : collaborations et concurrences ?
  • 16h00 : Mme Anne-Catherine MARIN, directrice des archives municipales de Lyon : Rendre hommage aux donateurs : la démarche des Archives de Lyon
  • 16h20-16h40 :  Discussion
  • 16h40 : Conclusion par Patrice MARCILLOUX, maître de conférences en archivistique, vice-doyen de la faculté des Lettres, Langues et Sciences humaines de l’Université d’Angers
  • 17h30 à 19h : Activité de fin de journée, bibliothèque municipale d’Angers, par M. Marc-Édouard GAUTIER, conservateur chargé des fonds patrimoniaux à la Bibliothèque municipale d’Angers: Les dons dans les politiques documentaires et de valorisation de la bibliothèque municipale d’Angers

Blog des étudiants ici. Un compte rendu complet de la journée est disponible sur ce blog.

Plusieurs billets sur le blog Archivistes et réseaux (Live tweet  et notes). Merci à Damien Hamard.

Sur le don, voir aussi le séminaire ALMA Do ut des ?.