Archives par mot-clé : Mémoire

Entre capteurs et Eye tracking, une approche innovante des publics de musée : présentation de l’équipement d’excellence Matrice par Denis Peschanski

Compte rendu de la journée d’étude du 15 février 2013

 

Denis Peschanski, directeur de recherches au CNRS, spécialiste de la France des années noires, présente l’équipex Matrice.

Le point de départ de la réflexion est une photographie du 11 septembre 2001. Dès l’origine, il s’agit de mêler professionnels des musées et scientifiques en partant du constat d’un certain blocage quant à la conceptualisation de la mémoire. Comprendre la mémoire sociale suppose de comprendre ce qui se passe sur le plan cognitif et, inversement, comprendre les mécanismes de la mémoire à l’échelle du cerveau suppose d’appréhender la mémoire sociale1. Deux mécanismes coexistent mettant en jeu cortex limbique ou cortex cérébral. Les zones qui sont activées dans la remémoration sont aussi activées quand on fait des projets. Cela interroge l’historien. Matrice est une plate-forme technologique pour trouver des instruments permettant d’éclairer l’interaction entre la mémoire de l’individu et la mémoire sociale en mobilisant des disciplines différentes : sciences humaines et sociales (histoire, sociologie, psychologie, philosophie, anthropologie) et sciences de l’ingénierie2.

La première étape consiste à rassembler les grands témoignages (textes, audio, vidéo3). Les contenus textuels seront extraits (speech to text) pour être traités par lexicométrie, textométrie, pour retrouver les grands discours. Le deuxième volet est de travailler sur l’analyse des visiteurs de mémoriaux, à commencer par le mémorial de Caen, à l’aide d’un dispositif de capteurs. Des capteurs ont été disposés dans certaines salles du mémorial. Ils sont en cours de test. L’objectif est de comprendre déjà le statique c’est-à-dire où les personnes se tiennent4, mais aussi les flux, en mesurant le temps passé sous tel ou tel capteur et donc devant tel ou tel panneau ou dispositif muséographique. L’étude sera complété par de l’eye tracking : le visiteur est équipé d’une paire de lunettes et d’un boîtier. Cela permet de suivre précisément ce sur quoi le visiteur porte son attention.

On espère ainsi pouvoir éclairer comment le cognitif s’articule à l’émotif.

_______________________________________________

1. À paraître en 2013, sous la direction de Denis Peschanski, Mémoire et mémorialisation. De l’absence à la représentation, Editions Hermann.

2. Le programme Matrice a été retenu comme équipement d’excellence dans le cadre du grand emprunt. Informations en ligne, disponible à l’adresse http://matricememory.fr.

3. Journaux radiodiffusés ou télévisuels.

4. Élaboration de cartes de chaleur.